ENTREZ SUR LE SITE PEUT-ON SUPPLÉER SI ON N'A PAS EU D'ENFANT NON-NÉ ?

Peut-on suppléer si on n’a pas eu d’enfant non-né ?


Pouvons-nous suppléer ?

Mais qu’est-ce qu’on fait de tous ces enfants qui seront oubliés pendant trop longtemps parce qu’on n’a pas pensé à eux ? Est-ce que nous pouvons suppléer ?

Je suis d’une famille de cinq enfants, par exemple, et je sais que ma mère en a conçu douze. Il y a eu des fausses-couches à répétition, personne ne s’en est aperçu. Ma mère et mes frères et sœurs s’en fichent mais moi j’aime mes frères et sœurs non-nés, donc je vais faire cela à la place de mes parents : il y a une adoption de substitution.

C’est pareil même si ce n’est pas ma famille et mon sang. C’est le même schéma qui est repris à chaque fois pour la cause finale.
J’ai mis le stérilet mais mon gynécologue m’a dit qu’il n’y a aucun avortement, c’est un stérilet anti-abortif, donc je sais qu’il n’y a pas d’avortement…….
- Oui mais enfin, il y a quand même eu une petite gélatine à un moment donné.
- Oui, un amas cellulaire, mais il n’y a pas eu de nidation, il n’y a pas eu d’avortement…..
- Cet amas gélatineux est un enfant, il a une vie spirituelle beaucoup plus déployée dans les capacités et les puissances de lumière, d’amour et de liberté que la vôtre aujourd’hui…..
- Allez, arrêtez de me raconter une blague ! Vous n’allez pas me faire gober une chose pareille ! Je suis médecin. Arrêtez avec ça !

Et donc il y a beaucoup de femmes et de familles pour qui ces enfants n’existent pas. Pour elles ils n’ont jamais vécu, ils n’ont jamais été créés par Dieu, ils n’ont jamais eu de vie.
Toi, tu es à côté et tu regardes la philosophie. Cette fois-ci c’est une affaire de droit naturel et de bon sens humain puisque c’est l’existence même de leur propre enfant que ces géniteurs ne voient pas.

Une maman qui considère que cet enfant n’existe pas n’est plus une maman. Le papa non plus. Et d’ailleurs selon le droit naturel. Ce n’est pas du tout le droit de l’Eglise, c’est le droit naturel.

Il y a même des juridictions qui indiquent que si des parents ont perdu substantiellement toute perspective parentale vis-à-vis de leurs enfants et s’ils disent : « Moi ? Je n’ai pas d’enfants, pas du tout », s’ils ne les voient même pas, s’ils sont devenus cinglés, aveugles, cataleptoïdo-somnambuliques, partis en astral, c’est-à-dire la majorité des gens d’aujourd’hui… toi tu es le voisin, tu leur dis : « Ce sont vos enfants » et ils te répondent : « Mes enfants ? Pas du tout ! », la loi, le juge dit – c’est le jugement de Salomon, c’est le procès de Maryville – : « C’est vous la maman puisque vous avez un regard vis-à-vis de cet enfant et donc le droit parental vivant, même de corps à corps, est transféré de la mère biologique à la mère ontologique », tu deviens la vraie mère, tu deviens le vrai père, tu deviens le vrai frère.

Il y en a une multitude comme cela, tu les adoptes et tu peux avoir cette relation.

Le site Non-Nes.Com vous propose de faire une démarche officielle d’adoption pour que vous deveniez officiellement, contractuellement, le nouveau papa ou la nouvelle maman de substitution :

Il y a ceux qui le font très gentiment et les enfants sont contents d’avoir des parents adoptifs, ils donnent leur prénom et la chose se fait comme cela. C’est bien, c’est sûrement nécessaire quelquefois.
Cela veut dire qu’il y a du boulot parce que sur les deux cents milliards qui sont non-nés depuis 1970, je ne sais pas combien il y en a qui ont été restitués à la vie de famille, à notre humanité et au Corps mystique de l’Eglise, mais ce n’est peut-être pas la majorité. Si, parce que les Messes sont dites pour tous mais… Pas avec un prénom.

D’après le droit naturel tu deviens la maman, le papa ou le frère. A ce moment-là tout ce que les parents ont comme possibilité de faire selon leur droit naturel lorsqu’ils en assument la responsabilité est transféré à ceux qui reconnaissent l’existence de ces enfants comme des êtres vivants.

Quelle est la famille qui reconnaît ces enfants-là comme des êtres vivants et qui du coup juridiquement, d’après le droit naturel, devient la mère réelle, en relation réelle, de tous ces enfants ?

L’Eglise catholique.

Comme membre de l’Eglise catholique tu pourras donc faire cet acte d’amour pour l’enfant.
Tu pourras aussi financer la Messe perpétuelle par des dons … pour atteindre tous les autres

/!\ Nous vous conseillons de suivre les 9 étapes ci-dessous avant de choisir l'adoption /!\
"Les 9 étapes de cette nouvelle vie..."
1 2 3 4 5 6 7 8 9

Adoption | Réconciliation | Messe Perpétuelle

3 solutions pour 3 situations



Inscrire son ou ses enfants à la Messe Perpétuelle

Par la messe Perpétuelle, nous pouvons aider vos enfants non-nés.
Ici, en priorité, vous pouvez inscrire vos enfants non-nés pour la Messe Perpétuelle